remorquer


remorquer

remorquer [ r(ə)mɔrke ] v. tr. <conjug. : 1>
XV e var. remolquer, remorguer; it. remorchiare, bas lat. remulcare, de remulcum « corde de halage »
1Tirer (un navire) au moyen d'une remorque (3o). Vapeur qui remorque des péniches. touer; remorqueur.
2Tirer (un véhicule sans moteur ou qui ne fonctionne pas). Remorquer une caravane. tracter. Dépanneuse qui remorque une voiture en panne.
3Fam. Tirer, traîner derrière soi. Il faut remorquer toute la famille !

remorquer verbe transitif (italien rimorchiare, du latin populaire remulculare, du latin classique remulcum, corde pour haler) Tirer un véhicule, un bateau derrière soi : Remorquer une caravane. Familier. Emmener, traîner quelqu'un derrière soi : Elle remorque toujours avec elle ses deux enfants.remorquer (synonymes) verbe transitif (italien rimorchiare, du latin populaire remulculare, du latin classique remulcum, corde pour haler) Tirer un véhicule, un bateau derrière soi
Synonymes :
Familier. Emmener, traîner quelqu'un derrière soi
Synonymes :
- traîner

remorquer
v. tr.
d1./d Traîner derrière soi au moyen d'une remorque. Remorquer un navire.
d2./d (Afr. subsah.) Fam. Transporter (qqn) sur le porte-bagages d'un deux-roues.

⇒REMORQUER, verbe trans.
A. — 1. MAR. Traîner un bâtiment dépourvu de moyen de propulsion à l'aide d'une remorque. Remorquer en flèche, en arbalète, en pointe. De Malte une superbe frégate anglaise nous a escortés et même remorqués jusqu'ici (LAMART., Corresp., 1832, p. 294). Nous remorquons d'abord une cange de provision (FROMENTIN, Voy. Égypte, 1869, p. 51).
2. NAV. FLUVIALE. Faire avancer un bateau en le tirant à partir du bord par un câble. Synon. haler. En remorquant un bateau, des buffles bruns laissent tomber dans ses flots [du Tibre], comme un fardeau, leur ombre velue (QUINET, All. et Ital., 1836, p. 177). De l'autre côté du Rhin, au pied d'une longue et sombre colline, treize chevaux remorquaient lentement un autre bateau qui les aidait de ses deux grandes voiles triangulaires enflées au vent du soir (HUGO, Rhin, 1842, p. 107).
Au part. passé avec valeur d'adj. Nous longeons un canal où passent des navires remorqués et des bateaux qui reviennent d'Amsterdam (DU CAMP, Hollande, 1859, p. 152).
B. — P. ext.
1. Traîner derrière soi un véhicule ou un objet auquel on est attaché et qui ne se déplace pas par lui-même. Dans certains cas, aussi, on utilisa des avions remorquant une boucle magnétique à la surface de la mer (LE MASSON, Mar., 1951, p. 55). La société du chemin de fer (...) imposa aux machines concurrentes de parcourir 116 kilomètres en remorquant une charge de 20 tonnes à 16 kilomètres à l'heure (P. ROUSSEAU, Hist. techn. et invent., 1967, p. 261).
2. P. anal. Faire avancer quelqu'un ou quelque chose en le tirant. Marion se présenta remorquant à travers la première pièce le grand et gros Kolb (BALZAC, Illus. perdues, 1843, p. 606). Tandis que je le remorquais au long du sentier escarpé, un rameur nous a vus et m'a fait signe de venir dans sa barque (GIDE, Carnets Égypte, 1939, p. 1072).
P. métaph. Tout me lasse: je remorque avec peine mon ennui avec mes jours, et je vais partout bâillant ma vie (CHATEAUBR., Mém., t. 1, 1848, p. 337). L'amour du Christ est premier; il doit remorquer mes études théoriques, non l'inverse (MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 250).
Au part. passé. L'autre un colérique et haineux prêtre (...) remorqué par les saint-simoniens, et ne sachant où il va (VIGNY, Journal poète, 1835, p. 1033).
Au fig. Entraîner à sa suite. En continuant votre promenade dans l'église, toujours remorqué par le bedeau, vous arrivez à la grille du chœur (HUGO, Rhin, 1842p. 102).
Prononc. et Orth.: [], (il) remorque [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1478 « traîner à sa suite par un système d'attelage » ici, en parlant d'un bateau (Comptes du roi René, éd. Arnaud d'Agnel, t. 1, p. 172); 1751 p. ext. « traîner à sa suite » (une personne) (CAYLUS, Les Etrennes de la Saint-Jean ds Œuvres badines, t. 10, p. 441: il saisit Eulalie par ses beaux cheveux, qui flottaient au gré des eaux [...] il la remorqua jusque sur la rive, et la fit echouer sur un gazon). Empr. à l'ital. rimorchiare « remorquer », att. dep. 1431 (Viag. di P. Quirino ds JAL1, s.v. belingiero), issu d'un lat. vulg. remulculare, forme élargie de remulcare (att. chez SISENNA, 70 av. J.-C., et dans une gl. du VIIIe s., v. FEW t. 10, p. 246a), dér. de remulcum « câble de remorquage ». Le m. fr. remocquer, att. en 1449 (RENÉ D'ANJOU) et en 1495 (v. GDF. Compl.) est empr. à l'a. prov. remocar (Floretus, XIVe-XVe s. ds LEVY Prov.); remolquer, att. de 1541 (GRANVELLE) à 1660 (OUDIN; v. FEW t. 10, p. 245b) est empr., peut-être par l'intermédiaire de l'esp., au cat. remolcar, att. dep. 1258 (doc. lat. médiév. ds JAL1, s.v. ormejare); l'a. prov. et le cat. sont tous deux issus du lat. remulcare. V. VIDOS, pp. 559-562, et HOPE, p. 219. Fréq. abs. littér.: 78. Bbg. SPITZER (L.). Z. fr. Spr. Lit. 1917, t. 44, p. 219.

remorquer [ʀ(ə)mɔʀke] v. tr.
ÉTYM. 1530; var. remolquer, remorguer; ital. remorchiare, du bas lat. remulcare; de remulcum « corde de halage ».
1 Tirer (un navire) au moyen d'un câble, d'une chaîne (ou remorque). || Vapeur qui remorque des chalands, des péniches… Remorqueur. || Remorquer en flèche; à couple (le remorqueur et le remorqué bord à bord). || Remorquer un navire du rivage ( Haler), au cabestan ( Touer).Remorquer un paquebot à l'entrée d'un port. || Remorquer au port un navire en détresse.
1 Ils reprirent leurs rames, ils remorquèrent le canot et conduisirent Thérèse et Laurent au restaurant, où le dîner était prêt.
Zola, Thérèse Raquin, XI.
2 Tirer, traîner (un véhicule sans moteur ou en panne). || Dépanneuse, camion, tracteur qui remorque une voiture en panne. || Il remorque une énorme caravane.
Fig. Tirer, traîner derrière soi. || Il faut remorquer toute la famille !
2 La main sèche et chaude qui tenait la sienne resserra son étreinte. Une force indifférente sinon ennemie le remorquait.
F. Mauriac, le Sagouin, III.
3 En franç. d'Afrique. Prendre (qqn) sur le siège arrière, le porte-bagages (d'un deux-roues).
——————
remorqué, ée p. p. adj.
|| Navire remorqué.N. m. || Le remorqué et le remorqueur.
DÉR. Remorquage, remorque, remorqueur.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • remorquer — REMORQUER. v. a. Tirer un grand vaisseau par le moyen d un ou plusieurs navires, ou d autres bastimens à rames. Le vaisseau estoit engagé dans le sable, trois galeres le remorquerent. il se fit remorquer par des chaloupes …   Dictionnaire de l'Académie française

  • REMORQUER — v. tr. T. de Marine Il se dit d’un Bâtiment qui en traîne un autre derrière soi. Une grave avarie de machine nous força à nous faire remorquer jusqu’au port. Il s’emploie aussi dans le langage courant et signifie Traîner. Remorquer des wagons.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • remorquer — (re mor ké), je remorquais, nous remorquions, vous remorquiez ; que je remorque, que nous remorquions, que vous remorquiez, v. a. 1°   Terme de marine. Il se dit d un bâtiment qui en traîne un autre derrière soi. •   Quelques officiers de marine… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • REMORQUER — v. a. T. de Marine. Il se dit D un bâtiment qui en traîne un autre derrière soi, pour le faire marcher, pour en accélérer la vitesse, pour l empêcher de s écarter, etc. Un bâtiment à vapeur remorqua notre navire, nous remorqua jusqu à tel endroit …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Буксировать — (Remorquer, То tow) тащить за собой другое судно на веревке, называемой буксиром. Можно Б. под парами, парусами или веслами. Буксируют судно, если у него повреждение, и вообще, если оно само не может идти или управляться: при выходе из гавани; в… …   Энциклопедический словарь Ф.А. Брокгауза и И.А. Ефрона

  • remorque — [ r(ə)mɔrk ] n. f. • 1694; de remorquer 1 ♦ Action de remorquer (1o); opération par laquelle un bateau, un véhicule en tire un autre. Corde, câble de remorque. Prendre un bateau en remorque. Prendre en remorque une voiture, la tirer alors qu elle …   Encyclopédie Universelle

  • haler — [ ale ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; a. néerl. halen, ou bas all. °halon 1 ♦ Mar. Tirer sur. Haler un câble, un cordage à la main. ⇒ paumoyer. Intrans. Haler ferme. Haler sur une manœuvre. ♢ Tirer au moyen d un cordage. Haler une bouée à… …   Encyclopédie Universelle

  • hâler — haler [ ale ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; a. néerl. halen, ou bas all. °halon 1 ♦ Mar. Tirer sur. Haler un câble, un cordage à la main. ⇒ paumoyer. Intrans. Haler ferme. Haler sur une manœuvre. ♢ Tirer au moyen d un cordage. Haler une… …   Encyclopédie Universelle

  • remorquage — [ r(ə)mɔrkaʒ ] n. m. • 1834; de remorquer ♦ Action de remorquer. Remorquage maritime, dans les rades et les ports. Remorquage fluvial, des péniches et chalands. ⇒ touage. Remorquage et poussage. ♢ Remorquage d une voiture par une dépanneuse. ●… …   Encyclopédie Universelle

  • Tracteur — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Un tracteur est un véhicule motorisé destiné à remorquer un autre véhicule généralement non motorisé, qui peut être : Un tracteur agricole, engin… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.